Cette police de caractères est-elle multilingue ?

Dans certains hôtels, vous retrouverez un petit chocolat gratuit sur votre oreiller. Vous le déballerez, n’y penserez pas deux fois et le mangerez. Deux choses peuvent arriver : soit vous vous en délecterez, soit vous regrettez votre choix. Le même principe s’applique sur vos trouvailles de polices de caractères.

À première vue, elle vous semblera attirante et complétera votre idée de projet à merveille. Le seul problème, c’est que sous sa surface alléchante avec un mot sans accent, elle ne vous dit pas si elle est goûteuse ou si elle se brisera dès que vous inclurez un accent. Pourquoi ? Parce que si vous ne faites que la télécharger sans y porter attention, elle ne vous dira pas si elle est multilingue ou non.

Qu’est-ce qu’une police de caractères ?

Comme tout bon chef, commençons par les éléments de base. Une police de caractères (ou d’écriture) est aussi appelée typographie ou encore font. Elle représente une gamme de lettres (caractères) avec une forme particulière. La plupart du temps, vous la téléchargez, installerez celle-ci dans votre ordinateur et l’utiliserez dans des logiciels comme Word, Affinity, Photoshop, inDesign ou autre.

Les polices de caractères, un peu comme les fruits et les légumes, se détaillent en trois types de familles, soit classiques, modernes et calligraphiques. On parle de sérif (avec empattement), linéale, monospace, mécane et plus encore.

Une question d’accents

Juste que là, il est facile de comprendre qu’il y en a pour tous les goûts et les types d’ambiance. Le hic, c’est que bien que l’emballage de cette police vous démontre un produit alléchant, ça ne veut pas dire qu’elle rendra honneur à celui-ci.

Ce n’est pas que la police n’est pas belle ou ne rejoint pas votre idée initiale pour votre projet, mais bien qu’elle ne convient peut-être tout simplement pas… au français ou encore toute langue composée d’accents et de caractères spéciaux.

Admettons que vous passez à l’épicerie acheter une boîte de biscuit aux pépites de chocolat, mais que lorsque vous ouvrez la boîte à la maison, vous tombez plutôt sur des biscuits aux raisins. Vous sentez la déception n’est-ce pas ? C’est la même chose ici.
Bien que la police de caractères vous soit tombée dans l’œil, si elle ne comprend pas les accents tels que : è, à, é, ù et autres, elle ne vous servira à rien. Elle cassera comme un œuf qu’on a échappé par terre. Sans oublier que les polices offertes gratuitement sont rarement disponibles pour une utilisation commerciale et que si vous le faites quand même, au lieu d’en faire un usage personnel, vous pourriez avoir plusieurs problèmes légaux.
Alors oui, c’est vrai que d’avoir des choses gratuitement, c’est toujours plaisant. Mais pourquoi risquer la déception quand on peut l’éviter ?

Poser la question, c’est y répondre.

Vous connaissez quelqu’un qui a des croûtes à manger dans ce domaine? Partagez-lui ce texte!

Partager sur facebook