Une question de format

Une question de format: bien décliner vos projets selon la plateforme

Ça y est! Vous avez en main votre tout nouveau dépliant et des étoiles prennent place dans vos yeux. Même que vous en salivez. L’excitation est si grande que vous désirez partager celui-ci au plus de monde possible, partout, en personne, sur le web, en courriel et même par courrier. Sauf qu’il y a un problème, afin d’obtenir les meilleurs résultats, il y a une recette à respecter. C’est simple, chaque plateforme a son propre format ainsi que ses propres dimensions. Votre dépliant ne fera donc pas l’affaire pour tous.

À chacun sa spécialité

À l’instar d’un chef cuisinier, chaque plateforme a sa propre spécialité. L’objectif, le public, la façon de procéder, les formats, tout est différent selon le réseau social choisi.

Sur certains, les photos ont la cote, sur d’autres ce sera les liens partagés ou encore les vidéos. Il est donc important d’adapter sa recette, donc son contenu, afin d’en optimiser son partage sur ces réseaux.

Une question d’efficacité et de résultat

L’idée de n’utiliser que le PDF d’impression de votre dépliant (ou tout autre contenu) peut, à la première approche, sembler être intéressante. Toutefois, c’est à proscrire. C’est un peu comme si le cuisinier utilisait une râpe à fromage pour tenter de couper une courge. Tout ce qui vient à l’esprit est ceci: bonne chance.

Oui, le PDF est excellent pour obtenir l’élément papier que vous désirez et vous serez très fier de votre chef-d’œuvre. Cela dit, la plupart des réseaux sociaux que vous utilisez n’acceptent pas le format PDF. Ils y sont tout simplement allergiques. Vous n’iriez quand même pas donner des noix à quelqu’un qui ne peut en manger, n’est-ce pas? Alors, que vous reste-t-il comme option? La déclinaison de votre matériel, bien sûr!

Cahier d'activités - Jeux de mots de Maxou & Bizou
Cahier d'activités: Jeux de mots
Déclinaison - Bannière Facebook
Déclinaison: bannière
Déclinaison: format carré

Décliner pour mieux performer

La déclinaison de votre matériel part un peu du même principe qu’un plat de spaghetti sur le menu régulier versus le même, mais sur le menu enfant. Le premier sera d’une grosseur X, tandis que le deuxième sera en quantité Y afin de satisfaire le petit estomac de votre progéniture. Dans le cadre de votre projet, vous pourriez donc avoir le PDF principal pour vos besoins d’impression de votre contenu, un format image (.PNG ou .JPEG) dans les dimensions requises selon la plateforme utilise et/ou un format adapté à votre infolettre ou votre courriel.

Tout un chacun contiendra les mêmes ingrédients, mais les disposera de façon quelque peu différente afin de combler vos objectifs. Si un client vous commande un gâteau au chocolat et qu’un autre opte plutôt pour celui à la vanille, vous vous assurerez de leur donner exactement ce qu’il faut.

La clé, tant en cuisine que sur le web, ce sera toujours de bien communiquer vos messages avec le contenu adapté et pour se faire, il faut avoir le plat parfait pour chaque recette.

Vous connaissez quelqu’un qui a des croûtes à manger dans ce domaine? Partagez-lui ce texte!

Partager sur facebook